Un oiseau gigantesque (Arnaud Nebbache)

aeb683a73aa4ee624bf5e09bc8100acaUn oiseau gigantesque d’Arnaud Nebbache est paru chez l’âne baté en 2014. Je me le suis offert au salon du livre jeunesse de Montreuil, et je l’ai eu dédicacé !

Ce livre est une réflexion poétique sur la ville : elle devient pour notre héros un oiseau géant dont il ne voit que des fragments : son bec, ses pattes… Délicatement chaque détail de cette ville devient un organe du « monstre »… et même s’il parait terrifiant, finalement il « veille sur son sommeil ». C’est un jeu de piste, une enquête qui permet à notre petit héros de nous apporter la preuve de l’existence de « l’oiseau ». Le lien avec le rêve m’a beaucoup plu, que le monstre emmène l’enfant vers un ailleurs qui dépasse la ville c’est vraiment une idée chouette ! Voir du fantastique et de la beauté jusque dans des antennes TV, des cheminées d’usines ou des fumées, ça m’a beaucoup touchée !

J’ai craqué au départ pour le style graphique : toutes les illustrations sont réalisées au pochoir, et au doigt je pense vu la texture de la peinture. Ce qui donne un aspect très immédiat et un peu bricolé que j’adore ! Chacune a une identité chromatique forte, et très équilibrée, ce qui leur donne une grande douceur.

Les illustrations sont simples et parfaitement lisibles ce qui rend l’ouvrage accessible à des touts petits, la poésie de l’histoire et la délicatesse des images retenant les plus grands.

Du coté de la mise en page, la formule est simple mais efficace : le texte est sur la page de droite tandis que son image lui fait face, malgré cela le fait que le texte soit toujours dans une couleur extraite de l’image rend le tout harmonieux. Les illustrations ont un tour blanc, ce qui met bien en valeur les réserves présentes dans l’image et lie la double page, renforçant la cohérence du tout.

Le livre est assez petit pour un album jeunesse mais ça colle bien à cette histoire.
Du coté de l’édition rien à redire l’objet est un album pour enfant assez classique.

Cet ouvrage est en tout cas une très belle découverte ! Simple et délicat, un beau moment de poésie urbaine qui m’a vraiment touchée.

Pour le retrouver : http://www.anebate-editions.fr

Publicités

Une réflexion au sujet de « Un oiseau gigantesque (Arnaud Nebbache) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s