Chicha (Virginie Vanos)

Microsoft Word - 788914_LCL_LIV.docxTout d’abord je tiens à vous prévenir que ce livre m’a été envoyé (sous forme numérique) par son auteure, ceci étant dit je vais être honnête : toutes les nouvelles ne m’ont pas plues. J’en profite également pour vous prévenir qu’il y aura un second partenariat avec cette auteure, un livre que j’ai préféré, bref ça se sera pour la semaine prochaine, aujourd’hui Chicha !

Ce livre paru en aout 2016 chez Edilivre est un recueil de six nouvelles touchant des personnages et des milieux différents. Nous suivons chaque fois un personnage qui « dénote » dans son environnement, et nous le voyons évolué jusqu’à une certaine forme de résolution.

Le style de l’ensemble est assez constant, souple, fluide, un peu comme si tout cela nous était raconté de vive voix. Il y a quelque chose de très immédiat, qui nous lie dans l’anecdote.

Si j’ai particulièrement aimé les trois dernières, qui touchent des profils plus « joyeux », des gens qui vont dans une direction « positives ».
Je m’explique : j’ai aimé voir comment des personnes malheureuses et clairement en mauvaise position choisissent de (et sont aidées pour) aller mieux.
L’auteure a su me parler de rémission, ses personnages connaissent une véritable évolution. Elle sait traiter des sentiments plus positifs, et y trouve une forme de justesse.

Je n’ai pas accroché aux premières. Elles développent un pathos qui ne m’a paru exagéré, pesant. Je sais que je ne suis pas le bon public pour ce genre de textes : je n’ai jamais aimé les « tire larmes »… ce qui peut tout à fait me faire lâcher un livre. Heureusement ici nous n’en arrivons pas là, la résolution arrive à temps coupant court aux quelques longueurs.

Je tiens tout de même à noter que la première histoire nous est contée par les yeux d’un petit chat, et j’ai trouvé ça très original ! Pour moi, le ton n’est pas le bon. Ce chat est par trop omniscient, et pour en avoir à la maison, nos chers félins ne sont pas des as de psychologie humaine, ni de compréhension de la société extérieure à leur cercle immédiat…

Il y a un trop grand nombre de clichés un peu brut, notamment autour des « jeunes », qu’ils soient lycéens ou jeunes étudiants qui m’ont clairement paru déplacé, que ce soit par les expressions qu’elle place dans leur bouche ou par leurs actions, c’est trop caricatural qu’ils changent du tout au tout sur une simple rencontre. Le jeune un peu idiot qui devient un amour du jour au lendemain, désolée mais je n’y crois pas.

Malgré tout j’ai apprécié le style de l’auteure : le tout se lit vite, et nous présente des instantanés de vie qui s’ils nous semblent déjà vu n’en restent pas moins un bon moment de lecture. Je ne peux pas me prononcer sur la version papier que je n’ai pas eu entre les mains, cependant Je conseille la version numérique, je ne pense pas qu’il faille mettre beaucoup plus cher dans ces histoires qui finalement nous rappellent plus le lot d’anecdotes résumées que des connaissances nous confient au cour d’une soirée, peut être un brin tronquées, simplifiées… mais sympathiques.

Vous pouvez le retrouver juste ici : https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/788914/#.V8LW3KJtFQI

Publicités

Une réflexion au sujet de « Chicha (Virginie Vanos) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s