Les Sous-teckels, Virginie Vanos (2014)

les-sous-teckels-542197Avant tout je tiens à vous prévenir que ce livre m’a été envoyé par son auteure (sous format papier), si la poste a tout fait pour empêcher cet article, le voici tout de même (victoire) ! Si j’ai été dure la semaine dernière sur le premier volet de ce partenariat, aujourd’hui je vais vous présenter un livre que j’ai apprécié !

L’auteure nous présente « 45 bonnes raisons de craindre la masse silencieuse », tout du long nous suivons les épisodes de la vie des « sous teckels », ST pour les intimes. Il est temps de définir ce terme ! Il s’agit d’une majorité de nos contemporains, disons l’humain moyen, majoritaire, qui accepte de ne pas avoir une vie hors du commun. C’est un beauf qui se considère comme « branché », cela va de la décolorée manucurée à l’extrême au cadre travaillant dans un bureau sans jamais espérer sortir du moule. L’auteure est extrêmement violente et parfois insultante, mais on rit avec elle. J’avoue ma lâcheté de sourire ainsi aux dépens d’autrui… mais c’est si simple ! On a tous regretté un jour le conformisme de ceux qui nous entourent.

Il y a beaucoup de détails bien vus surtout sur le ST adulte (par contre le ST adolescent me semble assez mal perçu…). La mesquinerie ambiante, le désir de se conformer à la norme sont vraiment bien décrits. On traverse toutes les phases de la vie : l’amour, le travail, la famille… et les « idéaux » politiques d’une neutralité presque choquante. Si le trait est grossi, c’est assez libérateur de se laisser couler dans une forme de haine passive mais c’est au final inoffensif. C’est un bon moment pour se moquer des autres, se sentir un peu supérieur, je considère un peu ce livre comme  un « feel good ». C’est un bon livre pour les soirs de découragement, le genre de soirée où il pleut dehors, où on a eu une mauvaise journée. Attrapez une couette, un thé et ce livre : promis vous irez mieux au matin !

Je regrette un peu le manque de nuances : ici il semble tout à fait impossible (voir impensable) d’avoir un couple mixte (ST/non-ST), de ne pas souffrir des assauts permanents de cette classe de la population. De même l’auteure est très catégorique quant aux frontières de cette qualification… alors que comme tout groupe social cela me semble plutot flou. Mais ces critiques ne s’appliquent qu’à une lecture au premier degré, et je ne pense pas que ça ait été le but : ce livre est drôle avant tout. Pas toujours très fin mais comme toutes les satyre il a besoin de ce grossissement pour fonctionner. J’ai lu ce livre à la façon d’un guide de survie ironique, et pas véritablement comme un essai sociologique poussé… j’ai peut-être tort mais j’ai bien apprécié ma lecture de cette façon !

Je dois avouer que certains traits du ST me correspondent malgré tout, parce que clairement une vie standard est très confortable et des fois ça fait du bien. Le style de l’auteure est très naturel, exactement comme si elle retranscrivait une conversation. Un peu comme une copine qui nous rassurerait sur un rejet qu’on subirait en diabolisant la méchante masse « silencieuse ». Le ton est familier, et des mots clairement empruntés à l’argot ponctuent le tout, si je suis en général assez réfractaire à ce genre d’écriture, ici cela passe bien. Je dois avouer que ça crée une intimité bienvenue avec l’écrivain : cette ambiance de confidence qui permet de ne pas se sentir rejeté quand l’un ou l’autre des traits du ST nous correspond… Etant découpé en chapitres très courts, la lecture est assez rapide et vraiment fluide.

Le travail éditorial est chouette, il n’a rien d’exceptionnel mais il tient la route ! la couverture n’a pas de lien véritable avec le contenu mais cela ne m’a pas dérangé, le dos étant assez chouette (mon coté collectionneuse est content de ce point). Le papier est épais et pas trop blanc ce qui rend la lecture vraiment agréable, la typo est chouette, l’interlignage est cool ! L’objet est donc vraiment chouette.

Vous pouvez retrouver ce livre ICI, et ma premiere chronique sur l’auteure ICI.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s