Le dernier jour d’un condamné, Hugo (1832)

Mourir est une chose, tous les hommes y viennent n jour.
Certes.
Mais l’attendre, quand elle a pris rendez-vous, est autre chose.
Déjà vos proches vous oublies,
déjà tout cela est lointain…

Il ne reste que l’écriture pour confier une dernière fois ses sentiments…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s