Letter Bee, Asada (fin en 2016)

 

cover_thumbnail.jpgLetter Bee est un manga fini en 20 tomes paru chez Kana, que j’ai suivi depuis le début… au fil des parutions. J’avoue que parfois l’attente était trop longue entre deux tomes mais j’ai tenu bon et je ne le regrette absolument pas.

La série nous raconte l’histoire d’un petit garçon, Lag, qui rêve de devenir « Bee » c’est à dire, en gros, facteur. Chaque lettre dans cet univers contient une partie du Coeur (une énergie super puissante) de son émetteur. Les Bees parcourent donc le pays pour les livrer… en affrontant des monstres insectoïdes généralement accompagnés (les facteurs, pas les monstres) par un animal de compagnie qui les aide dans leurs missions. Celui de notre héros est pour le moins particulier !

J’adore le trait de l’auteur et j’avoue que j’ai commencé la série pour ça, que je lui ai pardonné certaines longueurs du scénario… mais vraiment le charadesign est TOP. Les personnages sont très caractérisés et du coup très facile a reconnaitre ne serait ce que par leurs uniformes (que chacun « personnalise » n’importe comment). Ils sont attachant, et j’avoue qu’au fil du temps mes préférences ont variées : j’adore Zazie, j’était extrêmement fans de Gauche.. Je suis très attachée à eux, et que dire de Sylvette ! Il y en a beaucoup, certains sont vraiment en fond mais tous les perso secondaires ont suffisamment de développement pour prendre une place dans l’histoire. Au fil des tomes on a appris la vie des amis proche de Lag, ce qui donne une force assez incroyable à l’équipe… et engage beaucoup pour la résolution.

Jiggy-tegami-bachi-32145231-1600-1000.jpg Les paysages sont vraiment jolis et assez dépaysants, bref c’est cool !

J’aime particulièrement l’intrigue politique qui est développée, elle est parfois un brin tiré par les cheveux mais elle reste prenante. Même si l’accent est mis sur des complot la question des classes sociales est intéressante : c’est la lumière qui les défini. Plus les gens sont pauvres plus ils vivent loin de l’astre. Ce postulat m’a plu. Sans qu’on s’appesantisse dessus (à aucun moment) cela plante le décor, définit ce monde et lui donne une assise forte.

Cette série est très sentimentale pour moi, j’avais pas mal de rituels autour de l’achat des tomes (comme une sorte de harcèlement de mon libraire pour savoir s’il les avait reçu…) et ça m’a vraiment fait bizarre de me dire que c’était fini pour toujours. La mention « dernier tome » au dos en majuscules m’a un peu frappée, mais il fallait bien l’annoncer de toute façon.

Mais la fin est bien, elle conclue tout (quasi) ce qui était en suspens.

tegami_bachi_429020.jpgJe pense que l’auteur à bien fait de conclure sa série en 20 tomes : il y en a suffisamment pour entrer dans l’univers et « peu » pour ne pas nous lasser et nous perdre. Ca permettra aussi pour de nouveaux lecteurs de l’acquérir relativement facilement. Personnellement je préfère les séries en peu de tomes (en moins de 60 tomes quoi..) qui ne demande pas une bibliothèque entière pour les ranger (même si je suis OnePiece, j’avoue).

Coté édition rien à dire le travail est bon, dans la droite ligne des autres. On a cette fois encore un dépliant au début, une belle illustration en couleur 🙂

Ce que je ne comprends pas c’est le peu de « succès » de la série : je trouve qu’elle manque vraiment de notoriété… qu’elle mériterait vraiment ! Et puisqu’elle est terminée c’est un bon moment pour en parler ! Que ce soit due au rythme de parution, au style particulier de l’auteur c’est un tort : HEY c’est une série géniale !

Publicités

4 réflexions au sujet de « Letter Bee, Asada (fin en 2016) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s