Bilan lecture janvier 2017

 

Ce mois-ci étonnement j’ai pas mal lu, je pensais ne pas avoir le temps et puis finalement je l’ai trouvé ! Bref cette fois je vais vous présenter les 29 volumes que j’ai lu !

Quelques recueils de poèmes :

Poèmes à Lou
d’Apollinaire. (nrf Gallimard)
J’en parle ICI pour l’ABC Challenge.
Pour faire court j’ai beau aimer ma lecture, ce recueil parle de la guerre, de l’amour et du quotidien au front, du manque, de la tristesse et des espoirs qui les accompagnent.

La capitale de la douleur,
Eluard (nrf Gallimard) : par ici !
Magnifique et délicat.
des regrets, de l’amour et de l’espoir, la vie quoi !

Poèmes de L’infortune,
Ruteboeuf, XIII (nrf Gallimard)
Ce sont des poèmes incitant à la charité et à la concorde : un bijou de foi et de délicatesse. Il parle d’actualité.. c’est surprenant de voir à quel point certaines choses ne changent pas au fil du temps !

La nuit Remue,
Michaux (nrf Gallimard)
des poèmes délicats et extrêmement touchants. Je ne suis toujours pas remise de ma lecture… J’aime cet auteur à la folie !

L’art Poétique,
Guillevic (non vraiment j’ai besoin de le préciser ? : nrf Gallimard)
SUBLIME.

La fin’amor,
recueil de poèmes de troubadours du XIIIème, (Point)
Jolie lecture même si je reste sur ma faim : j’en veux plus !
Belles balades d’amour, des textes vraiment touchants !

Un peu de théâtre, enfin de Molière :

La Jalousie du Barbouillé,
Des scènes de ménage portées à leur extrême, de la comédie classique qui rencontre du Vaudeville : j’ai rit. Donc un bon moment pour moi!

Le médecin Volant,
Sganarelle fait des siennes, un peu malgré lui mais tout de même. J’aime son ingéniosité, et j’avoue apprécier ses facéties. Je l’ai lu un soir de grande fatigue et ça m’a bien changé les idées. Bien sur ce n’est pas un chef d’oeuvre absolu mais « ça fait le taff ».

Le médecin malgré lui,
Sganarelle (toujours !) est forcé à jouer les médecins et d’adoucir les coeurs.
Cette pièce ne me plait pas car personne n’y fait rien : tout est résolu par la mort de l’oncle et sans cela tout le monde aurait fini malheureux.
Je préfère Molière quand ses protagonistes luttent, quitte à faire n’importe quoi, mais qu’ils font quelque chose !

Des romans aussi :

Hercule Poirot’s Christmas,
d’Agatha Christie. (Harper collins)
Je l’avais lu pour le Book Club de décembre (mais qui a eu lieu début janvier) sur Livr’addict.
Il est rare que je lise un policier, mais je vous en parle plus en détail par ICI.

Hogfather,
de Terry Pratchett. (Gollancz)
Une lecture commune du même site Livr’addict. J’ai vraiment aimé ma lecture : remplacer le Pere Noel c’est un défi et je faire par la Mort ? Je signe ! Raconté par Pratchett le tout prend une dimension folle et absurde que j’ai beaucoup apprécié.

American Gods,
de Neil Gaiman (Headline)
Magnifique roman sur les divinités de tous les temps, qui se retrouvent aux Etats-Unis !
Voir Odin manger des pancakes, ça n’a pas de prix. J’ai adoré la réflexion sur la transmission des croyances et des cultures et leurs réminiscences plus ou moins conscientes.
L’histoire est très prenante, j’ai été tenue en haleine d’un bout à l’autre des 700 pages !

Fableheaven tome 1 : le sanctuaire secret,
Mull (Nathan)
Un roman jeunesse touchant sur une réserve destinée à protéger les êtres magiques… je l’avais aimé petite, et je garde une grande tendresse pour ce texte ! J’aime l’idée de devoir de mémoire consacré à nos légendes. La conservation par certains de ce savoir pour les générations à venir, une forme d’érudition « populaire ».. mais j’en reparlerai !

Le chef d’oeuvre inconnu,
Balzac (Libretti)
Belle réflexion sur l’art et principalement sur la peinture.
Rempli de référence à la peinture de l’époque et à la mythologie… Avec Poussin comme Héros.

Ne plus dessiner,
Zwekely (B42)
réflexion sur le design objet du quel on pourrait peut être faire disparaitre le dessin pour le remplacer par des réflexions ergonomique et scientifique. L’idée de développer des objets à l’aide de maths, de biologie… j’aime le principe 🙂

Le siège de Paris par les Normands,
Abbon (Paléo)
Je suis toujours aussi fascinée par ces textes anciens : celui ci a été écrit en 880 ! et nous pouvons toujours en prendre connaissance : c’est fou !
Pour ce qui est de la vision historique, on repassera sur les faits, mais la vision miraculeuse un sauvetage par Saint Germain… J’aime ça ! J’aime lire ces textes qui nous paraissent si improbables par leur simple écart avec nos habitudes.

Des livres sur les Livres !

Lire, vivre et rêver,
recueil de nouvelles où des écrivains nous parlent de leurs librairies favoris et de leur amour de l’objet livre, paru chez les Arènes. Certaines sont très touchantes et en temps que lectrice je m’y suis bien retrouvée…
Une super lecture : pour en savoir plus je vous renvoie à mon article 😉

Le mystère des Nigmes,
Ponti (L’école des Loisirs)
C’est le dernier Ponti, j’aime Ponti !
Cette fois tous les caractères ont disparus des archives du jardin.
Une belle interprétation jeunesse de la nécessité du souvenir et de la mémoire pour tous.

Pour une théorie poétique de le narration,
Kuroda (Armand Collin)
assez complexe, et peu accessible, mais vraiment intéressant une fois qu’on est rentré dans le raisonnement c’est top. Il parle beaucoup de linguistique japonaise : j’a our que je n’y connais pas grand chose en la matière mais cela éclaire bien certains aspects narratifs, je suis vraiment contente de m’être accroché pour le lire en entier !

Le navigateur obsolète,
de Virgile Stark chez les Belles Lettres.
Par ici s’il vous plait !

D’or et d’airain,
Eric Bryis, également chez les belles lettres,
De même : par ici messieurs dames !

L’éloge de la lecture,
Michèle Petit (Belin alpha)
Réflexion mythologique sur la lecture et ce qu’elle apporte aux classes sociales « défavorisées ». J’ai trouvé qu’il y avait pas mal de répétitions et parfois des clichés notamment sur la place des femmes. Bien sur elle doit en savoir plus que moi mais je ne me suis PAS DU TOUT retrouvée dans cet essai. Alors que je suis une grande lectrice. un peu dommage mais tant pis je suis contente de l’avoir lu : je pense avoir atteint avec ce livre une contradiction vraiment forte de mon opinion. Finalement c’est un livre intéressant… mais il en existe des tellement meilleurs ! #CrépusculeDesBibliothèques

Comme d’habitude j’ai lu quelques BD :

Onibi,
Atelier Sentô (Issekinicho)
UN COUP DE COEUR !
Allez voir l’article ce sera plus précis mais vraiment j’aime cette BD !

L’épouvantable Peur d’Epiphanie Frayeur,
de Séverine Gauthier et Clément Lefevre. (collection métamorphose, ed soleil)
Une très jolie BD sur la peur. Plutôt pour enfants je suis pour que chacun puisse la lire : c’est une belle vision de notre lutte interne contre nos frayeur. L’ouvrage est très doux et tout poétique : une merveille !

Pistouvi,
Merwan et Gatignol (Dargaud)
jolie bd en noir et blanc sur l’amitié entre une fillette et un renard. Une belle métaphore de la croissance et des évolutions qu’on demande aux fillettes. Le rôle des parents est bien traité, tous deux ont de les très distincts mais forts. Le dessin est superbe et les cadrages sont assez innovants, du moins inhabituel ce qui fait plaisir !
J’ai un peu pensé à Ojingogo en le lisant.

Le maître des livre, tome 10
Umiharu Shinohara (Komikku)
L’histoire continue dans cet univers que j’aime toujours autant !

Saga tome 6,
ILS L’ONT RETROUVEEEEEE OUIIIIIII.
(adieu chère objectivité)

Fairytail tomes 53 et 54
d’Hiro Mashima. (pika)
L’histoire se continue « tranquillement » : La guerre contre Zélèph commence !

Le potager magique,
petit livre pour enfants sur des fées qui peuplent le jardin, pas fou mais suffisamment sympa pour passer un bon moment !
Je le recommande fort aux très jeunes lecteurs : j’en avais gardé un bien meilleur souvenir à ma première lecture.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s