Agamemnon, Eschyle

 

9782251802305_1_75Il s’agit d’une tragédie nous racontant le retour d’Agamemnon de la guerre de Troie, qui est accueilli par sa femme. Jusque là ça pourrait aller, pourrait !
Sauf que pour partir il a du sacrifier leur fille aux dieux (une vies contre toutes celles qu’il allait prendre)… et la vengeance sera terrrrrrrible. J’ai un amour particulier pour Cassandre qui a des répliques fantastiques !.. et que personne n’écoute une fois encore.
J’aimerais tellement voir ça sur scène !!! Entendre le chant du choeur serait un grand bonheur… et je pense vraiment que cette pièce ferait du bien à beaucoup d’entre nous.

Comme beaucoup de pièces antiques nous avons un choeur qui répond aux protagonistes et qui généralement reprend « l’avis du peuple ».
J’aime cette construction car après tout ce sont des rois et leurs batailles impactent les gens.

La pièce fait partie d’une trilogie mais comme je n’ai pas lu et ne me suis pas renseignée sur les deux autres je n’en parlerai pas… désolée !

Pour moi, cette pièce est une réflexion sur le droit.

Le droit qui induit de la violence, l’exigence de la vengeance de sang : quand un père tue sa fille, la mère tue le père, et sera tuée à son tour.
Pourtant le premier sang a été versé en pré-condamnation pour les meurtres de guerre qui seraient commis par la suite (inception de meurtres?).

Oreste finit le tout : toute la famille finit dans le sang.

La question de la gravité, de la légitimité du châtiment se pose.
Sauf qu’ici les Dieux sont à l’origine du tout. Mais j’aime la réflexion développée autour du crime de guerre. Où est la « justice » dans tout cela ?
Peut-on effectuer une gradation entre des meurtres ?

Plus personnellement j’aime le texte en lui même, même si je sais que « juger » ainsi sans avoir connaissance des deux autres pièces est un brin absurde, mais je suis touchée par les images employées, par le ton du choeur et par la souffrance de Clytemnestre. Si je calibrais mon avis comme je le ferai pour une pièce contemporaine, je dirais que clairement « j’ai adoré » si je prends plus de pincettes pour un texte ancien, gardez cette idée : c’est une super lecture !
Et Eschyle a un don du suspens formidable… chaque personnage (sauf les morts, mais c’est logique) ont une évolution propre, et on a le temps de s’attacher à Clytemnestre, de la comprendre avant qu’elle nous échappe.

Je l’ai lu chez les Belles Lettres (oui encore, oui je sais.)
(mais je les aime beaucoup) en bilingue ce qui est vraiment chouette !
La traduction de Pierre Judet de la Combe est excellente et fluide, ça fait plaisir !
Je vous mets le lien pour y jeter un oeil : https://www.lesbelleslettres.com/livre/32-agamemnon

J’ai lu ce texte avant d’avoir lu « Je suis un Grec ancien » (je vous renvoie à l’article) pour une lecture commune sur livr’addict. Je salue d’ailleurs l’initiative d’organiser des lectures de classiques antiques comme celui-ci : c’est une bonne motivation pour mettre le nez dans des textes comme celui ci ! Ca nous aide à en peupler la blogosphère, c’est du tout positif pour moi que du love les amis ! (si ça vous branche ça se passe par là : http://www.livraddict.com/forum/viewtopic.php?id=25986 ) Je retrouve l’idée : si on s’ouvrait à la culture antique le débat « actuel », ici sur le droit, serait nourri. Je vois personnellement dans cette pièce une réflexion qui pourrait s’appliquer aux guerres aux Moyen-Orient… Les questions de légitimité et d’interventionnisme sont pour le moins contemporaines, et la vision d’Eschyle est intéressante. (ce qui fait un point commun supplémentaire avec le livre de Deforge)

Publicités

12 réflexions au sujet de « Agamemnon, Eschyle »

  1. Je n’ai pas gardé un très bon souvenir de ce genre de récits (que j’ai plutôt rencontré au collège) mais mes goûts ont certainement évolué car ta chronique me donne envie.

    Par contre, faut être d’humeur à lire une tragédie, j’ai écarquillé les yeux en voyant de quoi ça parle, aha. 😀

    J'aime

    1. c’est clair que le postulat de base est particulier ! mais c’est effectivement un épisode de la guerre de Troie (encore un 😉 ) et se poser la question de ce qu’il advient après me parait juste : j’aime que l’auteur se pose la question de l’après, de la légitimité de la guerre, tout ça ^^

      Aimé par 1 personne

  2. J’envie ton enthousiasme après la lecture de cette pièce de théâtre car pour ma part, je suis malheureusement passée à côté. Je me sens d’autant plus frustrée que jusqu’ici je n’avais jamais été déçue par un texte grec ou romain. Mais en lisant ton dernier commentaire , je me dis que j’ai sûrement manqué d’attention. En tout cas, je suis d’accord avec le fait que ces lectures communes soient une très bonne initiative : j’adore ton  » Ca nous aide à en peupler la blogosphère » ! Je trouve également que les chroniques sur la littérature antique manque !
    A bientôt j’espère pour de nouvelles lectures ! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. j’espère !
      je ne suis sans doute pas exhaustive dans ma lecture de blogs mais je trouve ça dommage qu’on en parle pas plus de ces textes : même lorsqu’on en lit ce n’est pas forcément ce que l’on met en avant. Se retrouver autour de ses textes ça aide ! et puis je pense que c’est unificateur de motivation pour beaucoup d’entre nous 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s