Des souris et des hommes, Steinbeck (1937)

Il faut travailler, travailler pour avoir une ferme a soi.
Quelque part ou vivre, ou retourner quand le monde tourne mal.

Lenni écoute moi !
Il suffit d’y aller.
Il y aura des lapins, on sera bien la bas.

Lenni pardonne moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s