Elsa, Aragon (1942)

 

product_9782070359592_195x320.jpgce recueil de poèmes est tout simplement sublime.

Alors que tout porterait au malheur : le début du XXè siècle n’est pas joyeux… Nous avons ici un hymne à la vie

Et qui dit vie dit amour.

Le poète aime de toutes les fibres de son âme cette Elsa.

J’aime ne rien savoir de concret sur elle, un prénom et une forme évanescente de corps passionnant. Quelle femme ! Si peu décrite qu’elle pourrait être n’importe laquelle, une, anonyme et aimée.

Pour moi plus qu’une personne elle est l’espoir d’Aragon, la foi qu’il met dans la vie qui triomphera malgré tout.

Elle apparait en creux dans ce flot de mots, de la dissection de son coeur au récit du quotidien (description de la chambre, de ses mouvements à elle qu’il observe sagement). Il se fait reporter infiltré en terre inconnue, il découvre lui-même les pays que son amour érige pour elle.

J’aime cet amour.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Elsa, Aragon (1942) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s