La parole contraire, de Luca (2015)

 

couv16573321Je vais vous parler de l’édition de 2017 chez Folio le Forum qui comporte un entretien avec José Bové et Gilles Luneau: « du sentiment de justice et du devoir de désobéir », a la fin.
J’ai reçu ce livre en partenariat avec les édition Folio, que je remercie vraiment : j’ai adoré ma lecture !!

L’ouvrage s’ouvre sur une présentation de l’auteur et de son histoire : son parcours et ses déboires judiciaires. Il est important pour comprendre ce qui suit qu’on ait un aperçu du parcours militant de celui qui s’exprime.

L’auteur est condamné pour incitation (ce qui rappelle Socrate avouons le) au sabotage, ce qu’il a appelé dans un article. Il réfléchi donc sur la légitimité de « l’incitation » : ou s’arrête la liberté d’expression ? Le « sabotage » d’autre part : il affirme que si c’est véritablement ce qu’il voulait il serait aller saboter des trucs et ne l’aurait pas écrit. J’aime idée cependant que par la diffusion d’idées on peut effectivement aboutir ou soutenir une action. C’est peut-être pour moi la raison d’être de l’écrivain et de l’artiste en général. La nécessité de pouvoir exprimer des avis contraires, de construire des controverses, nous permet d’avoir une réflexion.

Dans ce cas précis entre en jeu des intérêts économiques : il s’oppose à la ligne de train grande vitesse Lyon-Milan, qui passant par des écosystèmes rares les détruira probablement. Bien sur des questions de corruption, de capitalisme de gestion politique locale. Il est question de violence policières, de ZAD démontée de force, de condamnation pour l’exemple, bref du quotidien militant.

Je trouve ça important que des personnes engagées, comme Erri de Luca, ait des tribune comme celle-ci : l’ouvrage est peu cher et accessible. Il peut donc éveiller la réflexion sur l’opposition chez n’importe qui. Et ça, ça, c’est cool !
On continue l’ouvrage avec l’entretien : encore une fois : du tout bon pour moi !

Une petite présentation des deux nouveaux intervenants ouvre la conversation, puis nous avons une conversation autour de l’action : peut-on, ou doit-on, désobéir ? (je vous renvoie à « la désobéissance civile » de Thoreau sinon) On part du postulat que s’engager c’est exister : qu’il faut « faire quelque chose » pour le bien commun pour trouver une forme d’existence plus épanouie et complète, pour être présent à l’époque. Ce qui se comprend au vu des parcours des intervenants tous trois militants depuis leur jeunesse, bien que leurs parcours soient très différents.

On connait José Bové pour ses actions parfois spectaculaires et souvent plus festives que ce que l’on veut bien lire dans les médias. Je regrette un peu que tout le monde soit d’accord : pas de véritable opposition par ici ! Cependant les avis s’enrichissent et il est vraiment intéressant de sentir les visions différentes entre gens « du même avis ». Nous voyons la multiplicité des courants de pensées, et un soupçon d’anarchie. Ca fait du bien, « on ne les voit jamais…. » sauf cette fois !

J’avoue que j’incline à être d’accord avec ces idées : je pense profondément qu’il faut parfois avoir recours à l’action réelle, même forte. Je crois en l’action individuelle et citoyenne, je me retrouve donc plutôt bien dans cet essai. Au-delà de cela je pense que ce petit livre (une centaine de pages) est une bonne entrée dans ces réflexions : il est simple à lire, agréable à manipuler et à comprendre. Pour quelqu’un qui voudrait se questionner, entrer dans la littérature politique mais sans trop se prendre la tête : c’est idéal !

Pour ce qui est de l’objet lui-même : la couverture est très sobre mais m’a bien plu : ce bleu pétrole est super joli ! et il sent super bon, je sais que ça ne change pas grand chose mais ça m’a frappé !

vous pouvez le retrouver par ici si ça vous dit !
Et vraiment, il vaut le détour 😉

Publicités

6 réflexions au sujet de « La parole contraire, de Luca (2015) »

  1. Haha pour la connaître un peu (mais elle détaillera) oui elle est « engagée » et sur le terrain de la culture qui plus est 😉 😉
    (Oui je te force à en parler petit écureuil ! )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s