Aujourd’hui, hier, demain de Muradov (2016)

 

jtQajzA1i94G47l6XAnNGVP8LMiW4BTd-couv-1200je vais vous parler d’un OVNI (objet visuel non identifié) qui m’a ravie !
L’auteur est russe et vit aux US. Je ne connais pas bien son travail, j’avoue, mais si tout est dans ce gout la j’ai besoin de voir ça !
L’ouvrage est divisé en nouvelles, en épisodes, en moments, bref en chapitres (vous sentez que j’ai du mal à trouver le bon mot ?).

On suit différents personnages dans différents aspects de leurs vies, surréalistes souvent oniriques ou complètement psychédéliques, mais on les suit !

C’est ça qui est beau : on adhère parce que les compositions de pages sont puissantes et efficaces, parce que le regard circule dedans : on dévore l’ensemble. Les médiums changent, les codes varient : l’auteur emprunte à tous les genres de l’énergie comics dans les moments d’actions, plus shojo quand on est au calme, un peu franco-belge quand ça papote… mais tout est maitrisé et digéré, le tout forme une nébuleuse fonctionnelle. La patte de l’auteur est suffisamment forte pour lier le tout sans heurts.

jtQajzA1i94G47l6XAnNGVP8LMiW4BTd-page33-1200Les couleurs reflètent l’environnement émotionnel du personnage que l’on suit à l’instant t. On navigue ainsi d’un point de vue à l’autre suivant les différentes silhouettes (c’est pratique elles sont très différentes, surtout le chien superstar).

Au delà du visuel, le point fort pour moi c’est vraiment les questions soulevées : tout est sous-tendu par une réflexion sur l’art et sa production. S’ajoute une vision très narcissique de la vie sociale urbaine, plus ou moins corseté tout en se prétendant libre. C’est en partant de ces idées que l’espace et le temps se distordent pour jouer avec le graphisme.

Mon épisode favori est celui du libraire : un vieil homme recueille une jeune femme chassé de son cercle parce qu’elle a perdu son « innocence », il lui sera tellement bénéfique ! Cet épisode fait vraiment plaisir, (et puis il y a un libraire, c’est cool ça) !

En tout cas je tire mon chapeau au traducteur : Charles Recoursé. Il a su faire face aux jeux de mots, doubles sens et autres pièges de l’auteur. Sa note au début en fait état : l’idée qu’il a reçu un manuel de traduction ma bien fait sourire. Net out cas il a vraiment fait du bon boulot ! jtQajzA1i94G47l6XAnNGVP8LMiW4BTd-page35-1200

 

le site de l’éditeur 

Publicités

5 réflexions au sujet de « Aujourd’hui, hier, demain de Muradov (2016) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s