Peter Pan, J.M. Barrie (1911)

 

beaf7568f3d8f86ef6f2f2dc0a9ee6b7.jpgJe pense que tout le monde connait plus ou moins l’histoire de Peter : un jeune garçon chef de la bande des Enfants Perdus vient espionner une famille londonienne à l’heure des histoires. Un soir il perd son ombre et de fil en aiguille il emmène la fratrie au Pays Imaginaire. Ils y vivent les aventures les plus folles de la lutte contre les pirates à l’alliance avec les peaux rouges.

J’aime vraiment cette histoire faite de douceur et de rêves d’enfants devenus réalité.

Je suis bien dans cet univers qui m’a longtemps accompagné. L’idée de s’envoler pour fuir le quotidien me plaisait énormément alors que je n’aimais pas la fin. Maintenant je pense qu’elle est la seule suite possible pour que les enfants acceptent de grandir malgré l’attrait du Neverland.

La place de la mère y est extrêmement importante et détermine complètement le développement de notre jeune héroïne. Bien que sexiste il y a quelque chose de très positif dans ce rôle : c’est elle qui sait et qui est raisonnable. C’est grâce à elle qu’ils parviennent à rentrer et à grandir. Tous les personnages sont très genrés mais une fois passé cela ils sont attachant à leur manière, chacun pourrait être un véritable enfant. Ils ont l’extrémisme du boudeur ou du meneur, une véritable cours d’école haha !

Que Wendy puisse à son tour fonder une famille et que le rêve continue me plait également beaucoup : il y aura toujours des enfants pour rêver… et pas que des enfants.

Certaines phrases font tellement partie de mon imaginaire que j’en avais oublié l’origine et ça m’a fait plaisir de les retrouver. Il y a quelque chose du cocon de revivre aux coté de Peter ses guerres et ses angoisses. Même si je suis triste pour lui maintenant que j’a grandi, alors que je plaignais Wendy de tout mon coeur il n’y a pas si longtemps… Et comment ne pas être sensible à l’importance des histoires du soir pour ces enfants ?

J’ai (re)lu ce livre dans une édition de Puffin qui est sublime ! Pas loin du cliché du livre pour enfant avec son format presque carré et ses grandes marges, elle colle parfaitement à l’histoire ! La couverture toilé avec des bateaux volants est vraiment superbe ! Je ne comprendrai jamais pourquoi seul les anglais savent faire de si belles éditions !

Je signale pour ceux que ça intéresse que le 29 avril (donc dans quelques jours !) une lecture commune est organisée autour de ce livre sur Livraddict ! n’hésitez pas à passer faire un tour 🙂

Publicités

7 réflexions au sujet de « Peter Pan, J.M. Barrie (1911) »

  1. Je l’ai aussi dans ma PAL, j’espère qu’il me plaira aussi ! 🙂 (par contre, le mien, c’est les éditions Librio, rien à voir 😛 )

    Par contre, je vais peut-être choquer quelqu’un… Mais je n’aime pas le personnage de Peter dans le film Disney et on m’a dit qu’il était un peu cruel dans le livre, j’appréhende un peu.

    J'aime

    1. franchement pour aimer le disney (souvenirs d’enfance tout ça) je préfère vraiment le livre. je ne dirais pas qu’il est cruel plutôt égoïste, c’est un petit garçon il ne prend pas en compte tout ce qui l’entoure seulement ce qui l’intéresse.

      Aimé par 1 personne

      1. je te conseil de t’y plonger un jour où tu auras envie de quelque chose de léger, enfantin, pour moi c’est vraiment une bulle d’enfance où aller se cacher (genre cabane dans l’arbre au fond du jardin) de temps à autre

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s