Robot sauvage, Brown (2017)

product_9782075075398_244x0.jpgCe roman est paru il y a à peine quelques mois chez Gallimard Jeunesse. J’ai craqué quand je l’ai vu à la librairie jeunesse à coté de chez moi (il me semble également que le « Lire » de cet été en a parlé, quelque part). Son style épurée et son titre m‘ont vraiment intrigué !
L’idée d’un « robot sauvage » me parle : comment un objet aussi technologique peut retourner « à l’état sauvage » ?
Peter Brown est d’habitude plus connu pour ses albums jeunesse.
Mais cette fois il nous conte l’histoire de Rozzum 7134 qui, suite à un naufrage, se retrouve activée par des loutres… pour le moins surprises par leur découverte. Heureusement pour notre héroïne (car oui le robot est féminin) elle a été doté d’une intelligence artificielle lui permettant d’évoluer et de s’adapter. On la suit donc dans son évolution pour survivre dans ce monde plutôt hostile aux robots.

Je trouve le jeu de pronoms véritablement intéressant : quand notre héroïne parle d’elle-même elle se genre au féminin, mais le narrateur prend souvent le masculin pour reprendre « robot ». Je ne m’étais jamais vraiment posé la question du genre d’un robot et je pense qu’en anglais le jeu se rée avec le neutre, mais tous les animaux l’acceptent au féminin. Le fait de montrer aussi doucement aux enfants que c’est avant tout une question de perception de soi me plait beaucoup. Après tout, puisqu’elle n’a pas de distinction physique il n’y a aucune raison qu’elle soit masculine ! Elle s’inscrit peu à peu dans un rôle maternel : très bien ! Alors tous les animaux se lient à elle. J’aime cet appel d’espoir : quelque soit la perception qu’ils ont d’elle au départ ni ce qu’ils en pensent, quand la vie d’un petit est en jeu ils sont tous prêt à aider.
Quoi de plus beau à transmettre ?
Cependant les prédateurs existent et tuent, les animaux meurent, que ce soit par le froid, la faim, par accident ou que sais-je. La Nature n’est pas idéalisé et le processeur qui sert de cerveau à Roz énonce assez froidement les faits. Puisqu’elle l’accepte et ne le dramatise pas je pense qu’un enfant le prendrait également avec un certain recul. Cette vision est belle à offrir, la mort fait partie de la vie, surtout dans ces milieu sauvage où un rien peut mettre en danger l’équilibre de toutes ces vies.

blog2.jpgSi la nature a tout au long du roman cet aspect plutôt positif et doux, la « civilisation » revient avec toute la violence qui lui sied…Nous suivons par moment des animaux migrateurs qui rapportent sur l’ile les nouvelles du changement du monde extérieur, la violence humaine et le dérèglement climatique. Ce dernier se faisant ressentir jusqu’au coeur de cette enclave paisible. Rien de dramatique, encore une fois, juste le récit quotidien de la vie de ceux qui en sont victime sans le savoir.

L’écriture est assez simple mais très fluide, parfois un peu naïve ce qui lui donne une légèreté et une objectivité touchante. Les apostrophes au lecteur fonctionnent très bien et on se retrouve vite immergé dans cet univers paradisiaque (ou presque). Le livre est entièrement illustré dans un style tout à fait adorable qui accompagne à merveille l’histoire. J’ai vraiment aimé ces parenthèses, qui encadrent le texte. C’est un vrai plus pour de très jeunes lecteurs qu’un livre aussi épais pourraient rebuté. Je le conseille vraiment à tous les enfants : j’y vois un très bon moyen de prendre confiance en ses capacités de lecteurs.
L’objet en lui-même est agréable avec ses rabats. Il s’agit d’une version ultra contemporain de Robinson Crusoe qui a su me convaincre à 100%, en un mot c’est un roman grave tout en douceur !
Un merveilleux cadeaux pour tous les petits oisons qui vous entourent !

Publicités

3 réflexions au sujet de « Robot sauvage, Brown (2017) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s